La Corse dans les starting-blocks

Una plage en Corse de l'ouest

Avec l’arrivée de la prochaine saison estivale, la Corse se prépare aussi à l’arrivée de la clientèle touristique. Campagne promotionnelle, hausse des réservations, pass sanitaire, en 2021, la Corse ne veut pas rater son été. 

En 2018, bien avant l’arrivée du Covid, la Corse avait accueilli un peu plus de 5,5 millions de visiteurs, un record pour l’île. Évidemment, difficile de penser que la Corse puisse renouveler cet exploit en 2021, pandémie oblige. Cependant, après une année noire pour le tourisme français, l’été 2021 semble marquer le début d’une reprise, et la Corse compte bien tirer son épingle du jeu. 

Le nouvel écrin promotionnel 

Avec son nouveau slogan « Votre été mérite le plus beau des écrin », l’Agence de tourisme de la Corse (ATC) souhaite attirer la clientèle en misant sur l’authenticité et la singularité des paysages naturels de Corse. Au-delà de la nature colorée et des paysages entre terre et mer affichés par la publicité, l’ATC compte aussi sur la sécurité sanitaire, en réaffirmant la politique de sécurisation des flux via le pass Sanitaire. 

La campagne de communication de l’ATC débute ce mois-ci avec deux principaux axes portés par deux slogans qui diffèrent légèrement l’un de l’autre.  Avec « Votre été mérite le plus beau des écrins », l’ATC mise sur l’attractivité des paysages de l’île. Ce slogan sera présent dans le cadre d’une campagne télévisée et d’une campagne d’affichage qui mettra en avant l’atmosphère chaude et colorée de la Corse et qui visera les centres urbains en priorité.

D’un autre côté, « Votre été mérite le meilleur des accueils » aura pour but de mettre en avant les acteurs qui jouent un rôle primordial dans l’accueil des voyageurs. Ainsi, hôteliers, restaurateurs, conférenciers, moniteurs de sport-nature, artisans et autres seront eux aussi au centre d’une campagne promotionnelle qui se déclinera sur des spots TV, des dispositifs internet, des vagues d’affichages et une campagne dans la presse magazine national. 

L’ATC n’oublie pas le patrimoine Corse et mettra à l’honneur la langue corse avec la signature promotionnelle « Tuttu và bè ». Une signature en Corse qui se traduit par « tout va bien », un message rassurant qui sera bienvenu en cette période de Covid. 

À noter que la campagne promotionnelle corse se fera aussi à l’international. En effet, l’ATC ciblera aussi l’Italie avec le message « Forza naturale ». Cette campagne s’inscrira aussi dans un contexte de concurrence avec les autres îles méditerranéennes et notamment les îles italiennes. 

Les signes d’une reprise 

Comme pour le reste du pays, pour les professionnels du tourisme corse l’année qui vient de s’écouler n’a pas été facile. En mai, l’île enregistrait un taux d’occupation de 25 % dans l’ensemble des hébergements. Un début de saison qui se voulait donc timide. Une reprise en douceur qui a dû se conjuguer avec l’entrée en vigueur d’un pass sanitaire pour les voyages entre la métropole et la Corse. Pass qui a aussi été appliqué aux territoires ultramarins. Si ce nouveau dispositif sanitaire pouvait être vue comme un nouveau coup porté au tourisme corse, il n’en fut rien. En effet, le pass sanitaire, contraignant au premier abord, s’est mué en un atout commercial redoutable. Contrairement aux autres destinations, françaises ou internationales, la clientèle sait d’ores et déjà à quoi s’en tenir, le pass sanitaire est obligatoire pour se rendre en Corse. Un pass sanitaire si intéressant pour le tourisme, qu’une marque territoriale « Safe Corsica » a été lancée. 

Outre la visibilité acquise grâce à l’adoption du pass sanitaire, les acteurs du tourisme enregistrent déjà des taux de réservation de 58 % en juillet et 71 % en août selon le site lesechos.fr. Des réservations concentrées sur le mois de juin. « Cette année, c’est le phénomène de vacances de dernière minute qui s’est fait ressentir en avant-saison » constate l’ATC auprès de nos confrères des Echos. 

Espérons que l’année 2021 marque le retour des voyageurs pour la plus Française des îles méditerranéennes. Après une année 2020 marquée par une chute des fréquentations d’environ 48 %, la première vague estivales de l’année 2021 semblent montrer un retour en force de la Corse.