Midnight Trains ou le grand retour des trains de nuit

Illustration des chambre privatives proposées par Midnight Trains
Crédit : Midnight Trains

À l’heure ou le transport ferroviaire retrouve les faveurs des usagers face à des transports aeriens jugés trop polluants, la start-up française Midnight Trains compte redonner vie aux trains de nuits grâce à des prestations dignes d’hôtels de standing. 

Alors que la crise sanitaire a redistribué les cartes en terme de tourisme et de transport, le train semble connaître un nouvel âge d’or. Un âge d’or qui se traduit notamment par la remise en service des trains de nuit de la SNCF. Ce renouveau se conjuguera aussi au pluriel avec une ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire français. 

C’est dans ce contexte favorable au ferroviaire qu’Adrien Aumont et Romain Payet, à l’origine de KissKissBankBank ont décidé de se lancer dans l’aventure des trains de nuit avec Midnight Trains. La start-up, soutenue par des poids lourds de l’entreprenariat comme Xavier Niel et Franck Gervais, souhaite proposer une nouvelle expérience de voyage entre l’hôtel et le train. 

Un autre regard sur le transport ferroviaire

Contrairement aux services proposés par la SNCF, le petit nouveau du ferroviaire européen ne compte pas mettre de wagons cabines à disposition de ses usagers, mais exclusivement des chambres privatives. Midnight Trains adopte un positionnement plutôt premium. Un positionnement que la start-up explique par l’importance de l’expérience utilisateur. 

« Nous pensons que le voyage compte autant que la destination » peut-on lire sur le site internet de Midnight Trains. Ainsi, en plus de chambre privative, Midnight Train proposera un wagon bar-restaurant ainsi qu’un service de conciergerie.

Les premiers voyages proposés par Midnight Trains sont annoncés pour 2024 au départ du hub parisien de la start-up. La jeune start-up hôtelière parcourra l’Europe, avec dix destinations européennes et des voyages allant de 800 à 1500 km. Malgré l’apparence assez premium des images d’illustrations présentées par Midnight Train, la jeune compagnie ferroviaire affirme que les tarifs de ses services devraient être similaires a ceux de la SNCF.