Dans le Gers la proximité a sauvé la saison

Auch dans le Gers, centre ville médiéval

Dans le département du Gers, territoire loin des grandes pistes migratoires estivales, le tourisme de proximité a permis de réaliser une saison plus qu’honorable.

Selon le Comité départemental du tourisme et des loisirs du Gers, la fréquentation du mois d’août 2021 est très proche de celle de 2020. Malgré une météo fraiche et le pass sanitaire, le nombre de clients est resté stable par rapport à l’année dernière. Rappelons que l’été 2020 s’est trouvé encadré par les confinement du printemps et de l’automne. Il n’y a que les lieux de loisir extérieurs et de baignades qui ont souffert de la fraicheur de météo.

Une clientèle régionale.

Comme en 2020, la majorité des clients sont originaires de la région : Haute-Garonne et Gers, puis des autres départements limitrophes. D’après le comité, on constate une « une diminution de la clientèle étrangère », même si les Belges, les Espagnols et les Néerlandais étaient encore au rendez-vous.

L’arrière saison s’annonce prometteuse avec des réservations encourageantes au mois de septembre.